29.07.2021
Les actualités Laudio.fr

La misophonie, un trouble peu connu

La misophonie est un trouble psychique non reconnu comme pathologique et qui est caractérisé par une difficulté à supporter des bruits spécifiques émis par un individu, souvent un proche ou une connaissance. Reviennent fréquemment dans les témoignages les bruits de bouche, miasmes, bruits de stylo et de clavier.  

Ce trouble proviendrait d’une connexion neurologique qui, lors d’un son dérangeant, serait l’origine des excès d’émotion. 

Comment se reflète ce trouble ?

Les effets sont nombreux sur l’individu qui souffre de misophonie. À l’écoute de ces sons, il peut le plus souvent souffrir d’anxiété, de stress, d’irritation et de déconcentration jusqu’à cesser totalement l’activité en cours. Tenir une discussion peut rapidement devenir compliqué puisque le son monopolise toute son attention et provoque en lui un sentiment de dégoût qui se transforme en colère.  

Il est plus probable que le son d’origine soit émis par un adulte puisqu’on constate peu de cas de misophonie suscités par des enfants ou même par des animaux.  

Ce trouble devient rapidement insoutenable, car l’individu sent que la situation lui échappe et qu’il ne peut pas la contrôler, il se sent perdu ce qui le mène parfois à des comportements violents. Les personnes souffrant de misophonie se sentent toutes honteuses de subir ce trouble et souhaitent éviter les situations gênantes.  

Existe-t-il des solutions pour vaincre la misophonie ? 

Dans la majorité des cas, les solutions adoptées en présence des bruits à l’origine du trouble sont le port de bouchons d’oreilles, l’écoute de musique et parfois même la discussion avec soi-même 

Les médicaments ne soigneront en aucun cas ce trouble. Cependant, la misophonie peut être soignée à l’aide d’une thérapie cognitivo-comportementale visant à habituer l’individu aux sons qui le dérangent et à les rendre supportables, voire agréables. Cette thérapie est basée sur le long terme, mais s’avère très efficace et utile afin d’éviter les solutions temporaires et contraignantes des bouchons d’oreilles et écouteurs.  

Enfin, la misophonie peut être accompagnée d’aversion visuelle, autrement dit d’une même gêne occasionnée cette fois par un mouvement irritant comme le balancement d’une jambe ou la répétitivité d’un mouvement. 

 

Les autres actualités Laudio.fr

  • Appareil auditif rechargeable ou à pile, quel est le meilleur choix ?

    Outre la forme, la couleur ou les fonctionnalités, le choix d’une aide auditive passe aussi par la sélection de la source d’énergie. Ainsi, pour choisir correctement son appareillage, l’audioprothésiste pourra...

  • Comment se déroule un rendez-vous chez l'audioprothésiste ?

    Les différentes étapes d’une consultation chez l’audioprothésiste Après vous être rendu chez votre médecin généraliste puis chez un ORL, on vous a prescrit un appareil auditif. Vous devez à...

  • Perte d'audition : quels sont les signes ?

    Les différents signes d’une perte d’audition Les troubles auditifs peuvent avoir diverses origines même si, le plus souvent, ces symptômes sont liés à une détérioration progressive de...

  • L'assurance pour aides auditives

    Le saviez-vous ?   Vos aides auditives vous permettent d’entendre et de comprendre mieux le monde qui vous entoure. Pour les protéger des incidents qui peuvent survenir dans la vie quotidienne, vous pouvez compter sur la...

  • Protéger ses aides auditives en vacances

    Qui dit vacances d’été dit souvent eau, sable, humidité et chaleur. De nombreux termes qui peuvent sembler incompatibles avec le port d’aides auditives. Pourtant, en adoptant les bons gestes de prévention, il...

  • L'hyperacousie et ses effets

    L’hyperacousie est un trouble de l’audition caractérisé par une intolérance et une forte gêne face aux bruits. Cette pathologie est souvent liée à des acouphènes, or plus...